En savoir plus sur les thérapies

Estelle Automne, psychothérapeute dans le Vaucluse à Pertuis près de Manosque, nous parle des thérapies.

Thérapie analytique
 

La psychanalyse est un travail sur soi en profondeur. L’objectif est d’accéder peu à peu à une meilleure connaissance de soi.
La thérapie analytique se déroule en face-à-face, le thérapeute est dans l’échange, il pose des questions, reformule, relance. Il aide le patient à mettre des mots sur son ressenti, facilite cette parole.

" Ce qu'on peut donner de meilleur aux autres, c'est de les révéler à eux-mêmes. "
Socrate

" La plus grande chose du monde, c'est de savoir être à soi. "
Montaigne
 

Approche humaniste centrée sur la personne
 

Il s’agit d’une écoute respectueuse et empathique qui permet à la personne accueillie de s’exprimer librement, sans crainte du jugement. Cette qualité de relation favorise le processus de compréhension et d’acceptation de soi. Les principes sont l’empathie du thérapeute, son authenticité, sa conviction que le patient est l’auteur de son existence et qu’il est en cela le seul capable de réaliser son potentiel.

« Quand j’ai été écouté et entendu, je deviens capable de percevoir d’un œil nouveau mon monde intérieur et d’aller de l’avant. Il est étonnant de constater que des sentiments qui étaient parfaitement effrayants deviennent supportables, dès que quelqu’un nous écoute. Il est stupéfiant de voir que des problèmes qui paraissent impossibles à résoudre deviennent solubles lorsque quelqu’un nous entend » Carl Rogers
 

Hypnose Ericksonienne
 

L’hypnose est un état de conscience particulier, dit modifié, qui permet la détente et l’accès à des images, des pensées intérieures. Libéré de la domination du mental, l’inconscient peut alors réaliser des remaniements utiles pour mieux vivre.

L’exemple que je donne souvent vous est sûrement déjà arrivé : vous cherchez activement vos clés ou un autre objet, en réfléchissant, en vous creusant la tête pour vous souvenir où vous avez bien pu les laisser la dernière fois que vous les avez vus. Et c’est au moment où vous « lâchez», où votre conscience passe à autre chose que miracle, vous retrouvez vos clés (qui sont parfois juste devant vos yeux !).

L’hypnose Ericksonienne est non directive, contrairement à l’hypnose classique ou à l’hypnose de spectacle, en vogue en ce moment.

Le thérapeute travaille ainsi avec la conviction profonde que toute personne possède en elle les ressources nécessaires au changement. L’inconscient est ici considéré comme un immense réservoir de possibilités (Erickson).

Appartenant aux thérapies dites brèves, l’hypnose Ericksonienne peut s’avérer utile dans de nombreux cas, qu’il s’agisse de soulager une difficulté envahissante (dépression, phobie, manque de confiance…) ou bien pour apprendre à apaiser ses émotions par l’hypno-relaxation.
C’est aussi un moyen de se retrouver, d’être relié à soi car bien souvent nous sommes coupés de nous-même et de notre corps.  
 

Remarque
 

Indépendamment des outils, techniques, approches, c’est à partir de la relation patient-thérapeute et de la qualité d’écoute empathique de ce dernier que la thérapie peut « prendre ».  Vous êtes le seul juge et c’est pour cela que le plus important est de vous sentir profondément en confiance avec le thérapeute que vous choisirez.